Les mystères de l’Empire State Building

Le bâtiment de l’Empire State Building est un symbole de tout ce qui fait la spécificité de la ville de New York : innovation, esprit de compétition, ambition et volonté pure. Bâti en un peu plus d’un an dans les années 1930, l’Empire State Building a conforté sa place dans l’histoire en remplaçant le Chrysler Building pour le titre du plus haut bâtiment au monde. Si le gratte-ciel Art Déco a perdu son titre il y a plusieurs décennies, il reste l’un des sites touristiques les plus emblématiques de Manhattan et de New York.

Les travaux de construction commencèrent le 17 mars 1930 et le président Herbert Hoover inaugura le bâtiment officiellement le 1er mai 1931. Les plans initiaux du gratte-ciel étaient assez modestes, mais il était trop difficile de résister à la « Course vers le ciel » et il a fallu revoir les plans pour en faire le monolithe de 1 250 pieds de haut et de 103 étages que nous connaissons maintenant.

Il possède peut-être son propre code postal (10118), mais il est facile d’ajouter l’Empire State Building à tout itinéraire touristique. Voici comment rendre le voyage inoubliable.

L’Empire State Building Insolite

Depuis près de 90 ans, l’Empire State Building est un incontournable de la culture pop ; entre « King Kong » et « Elf », ses apparitions au cinéma et à la télévision ont été innombrables.

Tous les ans, c’est aussi un lieu de mariage pour quelques couples chanceux : les cérémonies n’y ont lieu que le jour de la Saint-Valentin. Un saxophoniste est en poste de 21 h à minuit de la fête du Travail (début septembre) au jour du Souvenir (dernier lundi de mai) et de 22 h à 1 h du jour du Souvenir à la fête du Travail.

Comme tout endroit à ne pas manquer à New York, il y a des zones réservées aux VIP, dont le pont d’observation, au 103e étage. Pas de jalousie à l’égard de célébrités comme Tom Cruise ou Taylor Swift – avec sa terrasse extérieure étroite, tout le monde aurait le vertige.

On supposait aussi que ces deux étages supérieurs de l’Empire State Building avaient un but très différent, du moins en théorie. Un des bailleurs de fonds du projet a annoncé en 1929 qu’il prévoyait ajouter 200 pieds de plus à la hauteur du bâtiment et aménager une station d’accueil dirigeable. Il ne parvint finalement à s’y amarrer qu’un seul dirigeable privé en 1931, et ce, par grand vent pendant trois minutes à peine.

Infos Pratiques sur l’Empire State Building

De 8 h 00 à 2 h 00, l’Empire State Building est ouvert 365 jours par an, avec un dernier ascenseur vers l’observatoire à 1 h 15 du matin.

On peut choisir parmi plusieurs options de billets, allant de l’accès exclusif au 86e étage jusqu’à l’option premium avec une visite privée d’une durée de 90 minutes.

Pour éviter la foule et les longues files d’attente, il est préférable de partir très tôt ou très tard. Pour avoir accès aux ponts d’observation du 86e et du 102e étage, vous devez vous procurer des billets, mais vous pouvez les acheter à l’avance en ligne si vous ne voulez pas attendre.

Pour vous rendre à cet endroit, prenez les trains 1, 2 ou 3 jusqu’à la 34e Rue/Gare du Penn ou les trains B, D, F, M, N, N, Q ou R jusqu’à la 34e Rue/Place Herald puis marchez vers la sortie située 5e avenue, entre la 33eet la 34e Rues.

Pour les impatients, il est également possible d’obtenir des laissez-passer express contre un supplément de prix.

Les mesures de sécurité sont strictes et le processus est semblable à celui d’un aéroport.

L’Empire State Building vu du sol

Si vous craignez les hauteurs ou n’aimez pas les ascenceurs, de nombreuses possibilités s’offrent à vous pour profiter d’une vue imprenable sur le bâtiment et l’horizon de Manhattan. Il est possible d’acheter un billet à New York et de faire la navette du centre-ville de Manhattan ou de Brooklyn jusqu’à la 34e Rue, avec une vue imprenable, le Chrysler Building et l’ESB occupant les meilleures positions sur la rivière East.

Si vous sortez la nuit, n’oubliez pas de consulter les informations en ligne sur l’Empire State Colors pour découvrir les couleurs qui illumineront l’immeuble la nuit et les couleurs qui seront utilisées. En 1932, Franklin Delano Roosevelt avait remporté l’élection présidentielle de 1932, c’était la première fois qu’on utilisait des lumières colorées.